L'expérience du jeûne : "Aimer le Jeûne"

Le Forum Catholique

Imprimer le Fil Complet

Pline -  2021-02-21 21:12:24

L'expérience du jeûne : "Aimer le Jeûne"

Pour nous recentrer sur la question de la pénitence et du jeûne ... dans un fil qui a largement dévié sur l'Orthodoxie.


Je souhaite vous présenter le livre "Aimer le Jeûne" d'Adalbert de Vogüé, moine bénédictin de La-Pierre-qui-vire, publié au Cerf en 1988.

J'avais récupéré ce livre chez le grand-père de ma femme, mais ne l'avais jamais ouvert avant le confinement de l'an passé, ou j'en ai fait la lecture, pour moi, lumineuse et très concrète à la fois.
Ce livre étant quasi introuvable aujourd'hui (prix de 60, 80 ou même plus de 100 € chez les bouquinistes), il a été scanné et proposé en PDF sur un site de "bien-être" dont je ne connais pas la teneur.*

Il présente l'expérience d'un moine bénédictin qui s'est mis à observer rigoureusement ce que demande St Benoît dans sa Règle (et qui n'est quasiment jamais observé, à sa grande stupéfaction, même dans les monastères) : jeûner tout le temps du carême et même plus encore. Mais jeûner réellement : c'est à dire 1 seul repas par jour le soir, et rien d'autre, pas de collation ou autre compensation, etc ...

C'est une lecture bienfaisante, concrète, historique, spirituelle et d'actualité durant ce saint temps de carême.

C'est une expérience non-seulement possible, mais à la portée de beaucoup (j'en ai fait tout mon carême passé et d'autres périodes aussi, je recommence joyeusement cette année ...), mais surtout qui nous ramène au fondement de la pénitence chrétienne immémoriale.

C'est possible, c'est spirituel, c'est aussi très loin des mortifications à la carte (bien que très louables) qui se substituent au grès des envies ou besoins de chacun à la mortification corporelle, rappelées pourtant quasi quotidiennement par toute la liturgie quadragésimale ... Les autres efforts ne sont cependant pas à négliger, ce n'est pas mon propos.

Ce bon moine présente, en plus de son expérience personnelle, l'histoire du jeûne dans l'ancien testament (dans l’antiquité et les et même les autres religions), et dans toute l'histoire de l’Église, en présentant les différentes phases de l'affadissement de cette prescription ecclésiale, jusqu'à sa quasi-disparition de nos jours (et ça fait déjà bien longtemps...).

Le jeûne,
pour une personne de santé normale, fait plus peur qu'il ne fait mal ! Il faut faire quelques efforts, quand même, mais ce n'est pas surhumain !

Au contraire, c'est très vivifiant aussi pour le corps, mais ça, on le savait aussi : l’Église nous le rappelle sans cesse que les sacrements et sacramentaux, et autres observances sont utiles au bien du corps et de l'âme.

... Ce qui fait qu'aujourd'hui, il n'y a pratiquement plus que les cathos qui ne jeûnent plus, contrairement à tous les orthodoxes (observants et autres catholiques orientaux), à tous ceux qui veulent retrouver une meilleur santé, bien-être, la "ligne" ...

Bon et saint carême à vous tous !

Pline

* Si XA le permet, je donnerai le lien ...
http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=911568