Naturellement, mais la punition reste faible

Le Forum Catholique

Imprimer le Fil Complet

Eudoxie -  2019-07-10 17:00:00

Naturellement, mais la punition reste faible

Le prêtre infidèle, en perdant le droit d'exercer son sacerdoce, ne perd rien, puisque de toute façon, il était infidèle à ce sacerdoce. Donc c'est comme si on entérinait son infidélité, c'est comme si, au lieu de se préoccuper de son âme, on se préoccupait exclusivement de l'exclure de la condition cléricale. Il me semble que c'est Vigano qui avait ce même type de raisonnement à propos de Mac Carrick, il disait qu'il y avait une forme de cléricalisme à réduire les prêtres à l'état laïc en cas de crimes majeurs. Si un prêtre vit avec une femme, et qu'il ne veut plus exercer le sacerdoce, très bien: il est réduit, il se marie, et peut sauver son âme. Mais en cas de crime, la punition reste minime. Est-il, ce dominicain, attaché à son Ordre qu'il bafoue, à sa profession à laquelle il est infidèle, à son état de prêtre? Non, point du tout. Donc on s'avise de lui retirer ce à quoi il n'avait aucun attachement. Belle punition! c'est médiatique. On les réduit à l'état laïc, mais pour eux, c'est une faible pénitence.
http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=871237