Dialogue de sourds

Le Forum Catholique

Imprimer le Fil Complet

Eti Lène -  2018-09-06 19:32:30

Dialogue de sourds

Cela me fait penser à un morceau fameux de la comédie les Plaideurs de Jean Racine. Dans cette pièce deux plaideurs (personnes qui passent leur vie à se disputer avec les autres pour des queues de cerise et étaler leurs disputes devant un juge) se parlent. La comtesse de Pimbèche se plaint de ne plus pouvoir plaider car elle en a tellement fait qu'elle en a été interdite, et l'autre plaideur lui dit comment faire pour de nouveau plaider. Seulement ça tourne mal car Madame la comtesse de Pimbèche ignore le principe juridique émis par Antoine Lysel au XVI ème siècle : "On lie les boeufs par les cornes et les hommes par les paroles". C'est l'ancêtre du fameux article 1134 du Code civil. Seulement le terme lier en droit a un sens différent pris de manière générale. Fou à lier n'est pas loin, et c'est pourquoi :

"LA COMTESSE

Hélas ! que ce Monsieur est bon !

CHICANNEAU

Si vous parlez toujours, il faut que je me taise.

LA COMTESSE

Ah ! que vous m’obligez ! je ne me sens pas d’aise.

CHICANNEAU

J’irais trouver mon juge, et lui dirais…

LA COMTESSE

Oui.

CHICANNEAU

Voi !

Et lui dirais : Monsieur

LA COMTESSE

Oui, Monsieur.

CHICANNEAU

Liez-moi…

LA COMTESSE

Monsieur, je ne veux point être liée.

CHICANNEAU

À l’autre !

LA COMTESSE

Je ne la serai point.

CHICANNEAU

Quelle humeur est la vôtre ?

LA COMTESSE

Non.

CHICANNEAU

Vous ne savez pas, Madame, où je viendrai.

LA COMTESSE

Je plaiderai, Monsieur, ou bien je ne pourrai.

CHICANNEAU

Mais…

LA COMTESSE

Mais je ne veux point, Monsieur, que l’on me lie…

CHICANNEAU

Enfin, quand une femme en tête a sa folie…

LA COMTESSE

Fou vous-même.

CHICANNEAU

Madame !

LA COMTESSE

Et pourquoi me lier ?

CHICANNEAU

Madame…

LA COMTESSE

Voyez-vous ? il se rend familier.

CHICANNEAU

Mais, Madame…

LA COMTESSE

Un crasseux, qui n’a que sa chicane,

Veut donner des avis !

CHICANNEAU

Madame !

LA COMTESSE

Avec son âne !

CHICANNEAU

Vous me poussez.

LA COMTESSE

Bonhomme, allez garder vos foins.

CHICANNEAU

Vous m’excédez.

LA COMTESSE

Le sot !

CHICANNEAU

Que n’ai-je des témoins !"

Je ne vous ferai pas l'injure de vous comparer à la comtesse de Pimbèche. Tout de même, vous vous appelez bien Luc de Montalte, alias Blaise Pascal.
http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=852732