[ Me connecter ]
Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

Extrait d'une homélie épiscopale ce matin aux "focalisés" du FC !
par JVJ 2020-11-22 12:10:10
Imprimer Imprimer

31e minute

Pour être honnête, il faut suivre l'homélie depuis le début. On peut toujours extraire les propos de quelqu'un et lui faire dire autre chose.

Moi le premier, je peux mal m'exprimer et les mots peuvent me dépasser. C'est un peu plus gênant quand on est évêque et pas très doué pour prêcher à moins d'avoir des notes.

On sent une certaine gourmandise à la chute de l'homélie citant le cardinal Ratzinger et le pape François (dont je viens de suivre la messe...). Je suis content quand Mgr est content. Sauf erreur de ma part, aucun mot sur la fête du jour, comme mon ancien curé qui refusait d'utiliser l'expression Christ Roi.
Je précise ici à mes amis lecteurs qu'eucharistie est le mot préféré à messe, saint-sacrifice de la messe, etc. On est helléniste à Orléans.

Mgr aurait pu citer cent autres fois Ratzinger sur une liturgie qui manque de mystères et sur la nécessité absolue d'aller à la messe le dimanche, sur les régimes qui l'en empêchent sans motif valable...

Transcription :

"Je m'adresse là aux chrétiens qui ont l'habitude de l'eucharistie le dimanche, ils peuvent y assister. Euh... nous pouvons être focalisés sur l'eucharistie. Pourquoi pas ! Mais attention. Et l'Evangile aujourd'hui vient nous réveiller. Euh... Il y a d'autres manières de rendre un culte à Dieu et l'Evangile est très clair."

Je vous laisse ouïr la suite.

Le pape François ne veut pas une Eglise de la fermeture et du confort.

En somme, ceux qui "revendiquent" la libéralisation de la messe aux fidèles, sont des Pharisiens.

Il serait bon d'enlever la moquette moelleuse rouge fleurdelysée à la croisée du transept, non ?

On devrait inviter l'an prochain aux fêtes johanniques les Scouts à ne pas se rendre à la messe en plein air de l'évêque (qui prêche près d'une heure pendant que les jeunes en plein soleil ont faim et risquent un malaise...). L'eucharistie autour de son évêque, après tout, n'est pas plus importante que bien des oeuvres de charité. Il a aussi un sous-entendu consistant à dire : vous qui allez à la messe comme des gens bien propres et focalisés, j'espère que vous êtes charitables dans la semaine avec les pauvres, les malades et l'Etranger.

Comme si la présence de cent catholiques dans cette cathédrale ce matin était gênante ! Mgr pourrait en appeler au bon sens et faire la comparaison avec les grandes surfaces qui n'ont pas de jauge. Et tous ces prêtres qui concélèbrent qui pourraient faire vivre les autels latéraux et les autres églises du diocèse... Multiplions les messes ? Ben non.

Mgr peut aussi demander qu'on n'offre plus de messes, car après tout etc. La pratique a presque totalement disparu pour les moins de 70 ans. A ne plus prêcher sur les fins dernières (G. Cuchet) et à relativiser la messe...

Mon ancien curé, ancien prêtre-ouvrier, refusait la messe aux anciens combattants, vendit illégalement le maître-autel de mon église, avait les couleurs liturgiques de l'année cousue sur son aube (jamais de chasuble, jamais d'étole), et disait aux jeunes que s'ils ne voulaient pas venir à la messe, qu'ils restent au lit. Le curé disait aux parents qu'il ne fallait pas les forcer et qu'ils reviendraient un jour. Beaucoup n'ont pas eu besoin de se l'entendre dire deux fois.

Il n'y avait que 145 connectés à cette messe. Si j'enlève les salariés du diocèse... Et la dame sémaphore, voix haut perchée... Le chant final manquait à ma culture musicale et à mon édification. Et la voix off : "cette messe célébrée par le Père Blaquart...". Aucun cierge sur l'autel ikea. On aperçoit la crosse à la fin de la cérémonie.
Vous avez aimé les années 70-80 ?

Merci de ne pas en remettre une couche sur cet évêque. Je m'engage solennellement ici à ne plus en parler cette année civile. Je tiendrai.

Entre cet évêque et un évêque de Montauban ou de Bayonne, deux mondes. Le gouvernement peut dormir tranquille. Si jamais il y avait un jour une autre majorité politique qui ne plaise à Mgr, je doute que Sa Grandeur soit aussi obséquieuse et indifférente aux plaintes des pro-clandestins parmi ses ouailles. Elle irait même avec elles sous les grilles de la préfecture, qui sait ? RCF se donnerait des airs de radio-Londres. L'évêque ferait le point tous les soirs, donnant la parole à SUD, la CGT et nos frères de la CIMADE. Il y aurait des grèves de messe, le refus de recevoir le préfet au premier rang à la messe johannique. Vous verriez de quel bois on se chaufferait ! Et les vocations afflueraient au séminaire intercontinental, car de jeunes hommes sauraient que le ministère sacerdotal est un charisme parmi d'autres. Le prêtre n'est pas seulement l'homme de la messe... Il est mieux que cela !

Bon dimanche !


  Envoyer ce message à un ami


 L'interdiction du rassemblement place Saint-Sulpice suspendue ! par Athanase  (2020-11-21 21:34:11)
      De toutes façons par Roger  (2020-11-21 23:11:49)
      Extrait d'une homélie épiscopale ce matin aux "focalisés" du FC ! par JVJ  (2020-11-22 12:10:10)
          Nantes : plus de 900 personnes par Ptitlu  (2020-11-22 12:12:32)
              Les rassemblements Pour la messe ont fait le plein à Nantes et ailleurs par Ptitlu  (2020-11-23 12:28:06)
                  monopole fsspx ? par Cristo  (2020-11-23 20:45:42)
                      Les fidèles NOM et fssp sont là par Ptitlu  (2020-11-24 12:08:30)
              Êtes-vous sûr? par Pierre Marciani  (2020-11-23 16:28:35)
                  Double comptage par Marc B.  (2020-11-23 17:38:29)


62 liseurs actuellement sur le forum
[Valid RSS]