Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

Trop occupé,François refuse de recevoir le card.Zen venu exprès à Rome
par Jean Kinzler 2020-09-27 18:32:19
Imprimer Imprimer

CARDINAL ZEN À ROME: «J'ai demandé une audience avec François, mais je n'ai pas même reçu un signe de vie de Santa Marta»

"Quel bordel!" Le cardinal secoue la tête et lève les yeux vers le ciel, comme pour dire: "Seigneur, pourquoi permettez-vous tout cela?". Mais il n'est ni triste ni découragé. En effet, il est plus combatif que jamais.

Le cardinal Zen, qui a eu quatre-vingt-huit ans en janvier dernier, a toujours le même air de jeunesse. L'audition diminue et les jambes ne fonctionnent plus aussi bien, mais la verve est restée la même que jamais.
Rendez-vous à Rome, dans les dernières heures de son court séjour (cent vingt heures, autant que les autorités de Hong Kong lui ont permis), motivé par le désir de rencontrer le pape. Mais de Santa Marta, pour le cardinal âgé, pas même un indice, pas même une salutation. Zen a ensuite remis une lettre à l'un des secrétaires privés de François, dans laquelle il traite de la question du nouvel évêque de Hong Kong. «Depuis plus d'un an et demi maintenant - dit-il - nous sommes sans évêque. Il y eut l'idée de nommer Monseigneur Joseph Ha, l'auxiliaire. Aujourd'hui, cependant, les prix de Monseigneur Peter Choy, l'un des quatre vicaires, trop près de Pékin, augmentent. Dans la lettre, j'avertis le pape: nommer Choy sera un désastre. Je suis resté pendant le temps imparti, mais pas même un signe de Santa Marta ».

Très lucide, le cardinal Zen évoque également l'accord, toujours secret et expiré il y a quelques jours, entre Pékin et le Saint-Siège. «Il est inconcevable - dit-il - que cela soit resté un secret même pour ceux qui s'occupent étroitement de ces problèmes. Nous ne pouvons pas procéder de cette manière ». «Cependant, à Pékin - ajoute-t-il - tout le monde ne veut pas de ratification. Il y a une composante du Parti qui ne veut pas d'accords: ce sont les plus durs, ceux selon lesquels l'Église doit simplement être contrôlée et, si nécessaire, écrasée, sans accords d'aucune sorte. Xi Jinping a beaucoup de pouvoir mais aussi de nombreux ennemis internes: là, la guerre des gangs ne s'arrête jamais ».
«Penser à conclure des accords avec Pékin est fou. Vous n'êtes pas d'accord avec le diable. Vous combattez simplement le diable! L'Église ne prend pas les ordres des gouvernements, et cela s'applique partout ».

Esprit, brillant, sincère, le cardinal Zen parle avec liberté et compétence. Un honneur d'avoir pu le rencontrer à nouveau. Un défenseur indomptable de la foi et de l'Église. Ce matin, il est déjà parti pour Hong Kong.

AMVhttps://www.aldomariavalli.it/2020/09/27/il-cardinale-zen-a-roma-ho-chiesto-udienza-a-francesco-ma-da-santa-marta-neppure-un-cenno/
--

     

Soutenir le Forum Catholique dans son entretien, c'est possible. Soit à l'aide d'un virement mensuel soit par le biais d'un soutien ponctuel. Rendez-vous sur la page dédiée en cliquant ici. D'avance, merci !


  Envoyer ce message à un ami


 Trop occupé,François refuse de recevoir le card.Zen venu exprès à Rome par Jean Kinzler  (2020-09-27 18:32:19)
      Il aurait dû venir par un bateau illégalement par JVJ  (2020-09-27 18:41:48)


64 liseurs actuellement sur le forum
[Valid RSS]