[ Me connecter ]
Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

Résumé de l’audience du 15 mai 2020
par Saint Blaise 2020-05-15 18:49:44
Imprimer Imprimer

Les 9 référés déposés au Conseil d’Etat étaient plaidés cet après-midi. A noter que le Ministère de l’Intérieur était représenté par Madame Leglise… L’Homme nouveau a suivi la séance en directs sur Twitter. C’est M. F. Aladjidi qui juge cette audience.

Le Ministère de l’Intérieur a précisé que ce n’est pas la cérémonie religieuse qui est attaquée, mais bien la présence de public dans les bâtiments dédiés au culte public. Si c’est dans un lieu privé, pas de problème. La discussion a porté sur la notion de lieux ouverts au public.

Un avocat dénonce la considération des cérémonies religieuses comme des actes anodins et non essentiels. Le ministère voit dans les gestes liturgiques (chant, communion, etc.) plus de danger que de faire ses courses. C’est être statiques qui serait dangereux. “Et le métro ? Et l’école ?” s’énerve un avocat. “Ils portent des masques” répond Mme Leglise. Le “rite catholique” et le “rite musulman” (sic) comportent plus de risques. Me Triomphe s’interroge : “cette salle d’audience où Mme Leglise vient de parler longuement est-elle moins dangereuse qu’une Eglise ?” “Je n’ai pas chanté” répond Mme Leglise. “Ce n’est pas nécessaire au culte” rétorque Me Triomphe. Me Triomphe insiste : dans un lieu public le ministre du culte peut vérifier que des consignes sanitaires sont respectées, la délocalisation du culte dans des lieux privés est plus dangereuse.

Civitas pointe du doigt la différence entre rassemblement (spontané sur la voie publique) et réunion. Les églises n’étant pas la voie publique, il y a une erreur factuelle. Si en Allemagne le culte peut reprendre pourquoi de l’autre côté de la frontière ce serait impossible ? Civitas ironise sur la tenue de processions qui respecteraient les consignes sanitaires. Mme Leglise précise “je n’ai pas incité à tenir des cérémonies liturgiques dans des lieux privés” mais reconnait que le gouvernement ne peut pas réglementer sur les lieux privés “dans les habitations l’Etant ne peut pas réglementer” “il n’en a pas les moyens”.

Mme Leglise “il faut respecter les gestes barrières en tous lieux, en toute circonstance”

Me Triomphe “je ne les respecte pas, j’embrasse ma femme tous les jours

Jean-Frédéric Poisson : “il y a dans les grandes religions monothéistes une nécessité essentielle de rassemblement. Le rassemblement est un élément inséparable de la religion et donc de la liberté de culte”. Le représentant du ministère de l’intérieur reconnait que le rassemblement est nécessaire au culte, mais que les mesures sanitaires sont proportionnées encore.



Suite et source


  Envoyer ce message à un ami


Ce service est momentanément désactivé.
 Résumé de l’audience du 15 mai 2020 par Saint Blaise  (2020-05-15 18:49:44)
      Très intéressant par Nemo  (2020-05-15 21:40:59)
          Decision par Raoul  (2020-05-15 23:39:31)
          À la fin du fil par Sic transit  (2020-05-16 00:01:09)


25 liseurs actuellement sur le forum
[Valid RSS]