Un clic et vous y êtes
[ Me connecter ]
Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

une idée des années de plomb les seventies par Luc Perrin 2018-07-08 16:45:18 Imprimer Imprimer

Le Cardinal, passé à l'ultra-progressisme, ne fait que reprendre les vieilles lunes des théologiens allemands et autrichiens des années 1970, si chères à l'actuelle ligne romaine.

Oh PAS du TOUT le Magistère de Paul VI et Jean-Paul II, l'exact opposé.

Ces théologiens se réjouissaient de la crise des vocations en Europe comme d'une "chance" pour détruire le sacerdoce définitivement. Comme Son Éminence le souligne, l'ordination des hommes mariés ou celle des femmes, deux négations du Magistère pour l'Église latine au passage et du Magistère conciliaire et post-conciliaire, ne ferait que rafistoler la cléricature.

C'est à la marginalisation totale du clergé que travaillaient ces théologiens : l'idée répandue dans le vocable de "ministère" - de soi traditionnel quand on en connaît le sens exact et qu'on ne mélange pas tout - est justement de créer une confusion entre ministres ordonnés et MNOL, ministres non ordonné(e)s laïcs-ques.
Les théologiens allemands prônaient aussi par ce biais une plus facile union des Églises sur la base du seul sacerdoce baptismal dans son sens luthérien en abolissant la distinction essentielle dans la Tradition chrétienne, Tradition bien rappelée dans Lumen Gentium n°10 §2 :

"Le sacerdoce commun des fidèles et le sacerdoce ministériel ou hiérarchique, qui ont entre eux une différence essentielle et non seulement de degré, sont cependant ordonnés l’un à l’autre : l’un et l’autre, en effet, chacun selon son mode propre, participent de l’unique sacerdoce du Christ [16]. Celui qui a reçu le sacerdoce ministériel jouit d’un pouvoir sacré pour former et conduire le peuple sacerdotal, pour faire, dans le rôle du Christ, le sacrifice eucharistique et l’offrir à Dieu au nom du peuple tout entier ; les fidèles eux, de par le sacerdoce royal qui est le leur, concourent à l’offrande de l’Eucharistie [17] et exercent leur sacerdoce par la réception des sacrements, la prière et l’action de grâces, le témoignage d’une vie sainte, leur renoncement et leur charité effective."

Le cardinal Farrell at-t-il l'ambition d'abolir Vatican II aussi ?

  Envoyer ce message à un ami


Ce message est vraiment digne d'intérêt ? Valorisez-le en lui attribuant une note de 1 à 5

Note : en attente de 20 votes


La discussion

images/icones/union-jack.png Cal Farrell:Il faut changer les structures d'Eglise par Jean Kinzler (2018-07-05 09:02:09)
     images/icones/rose.gif une idée des années de plomb les seventies par Luc Perrin (2018-07-08 16:45:18)
         images/icones/1h.gif Vous faites dire au cardinal Farrell l'exact opposé de ce qu'il dit par Ion (2018-07-09 11:48:42)
         images/icones/fleche2.gif J'ajouterai à ce constat par Yves Daoudal (2018-07-09 12:15:39)
             images/icones/fleche3.gif  Et pour ce qui est de la préparation par des laïcs... par Sacerdos simplex (2018-07-09 13:39:06)
                 images/icones/hum2.gif Il (n') y a (qu') une phrase intéressante dans votre post par Ion (2018-07-09 14:11:55)
                     images/icones/neutre.gif Et chez vous ? par Steve (2018-07-10 14:00:51)
                         images/icones/fleche3.gif Ne seriez-vous pas... par Rodolphe (2018-07-10 21:11:28)
                             images/icones/neutre.gif Sans blague... par Steve (2018-07-11 09:06:15)
     images/icones/3c.gif Un McCarrick boy qui se permet de moufter par Eucher (2018-08-24 04:25:04)



70 liseurs actuellement sur le forum
M'abonner au flux RSS