[ Me connecter ]
Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

La popularité du pape François faiblit chez les catholiques... par Minger 2018-03-14 07:27:06 Imprimer Imprimer

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/03/12/01016-20180312ARTFIG00320-la-popularite-du-pape-francois-faiblit-chez-les-catholiques.php


Très intéressant article du Figaro , bien détaillé et aussi objectif !

Il est à relever dans le sommet de ces 78% " bonne opinion" Qu’il est tout de même , dans une popularité à faire jalouser un bon nombre de politiques , qui au bout de 5 ans , n’arrivent certainement pas à ce niveau record !

Mais il faut bien le reconnaître , eux sont jugés aux actes , notre pape l’est sans doute d’avantage plus à ces paroles généreuses et douces pour les humbles , impitoyables pour les riches..
La sentence passe par ce peuple voltérien , ainsi pour le classement comparatif envers ses illustres prédécesseurs , il ressort et démontre , que cette couche importance de cette nouvelle société , est toute acquise à sa cause ! L’église le sera pour environ 12 à 15% voir , de catholiques revendiqués !

Ils sont nombreux a préférer son ombre à leur pâle soleil …Ceci sans méchanceté.

Toutefois , il y a des nuances , là que le bât blesse …
Ainsi , dans la rubrique immigration :
Pas d’accord= 49% avec le pape , D’accord = 47% avec le pape !
Il y aurait beaucoup à dire , l’accusation ne doit pas se tourner que vers l’Europe , ce grand aiglon sanglant de l’homme blanc , l’accusation évite de désigner celle de la Syrie du monde islamique , de l’ineptie de nos gouvernants qui ne savent affronter l’ennemi , et omettent les vrais bourreaux ..
Les corruptions des pays africains pourfendeurs de ce grand dérèglement , de cette immigration massive qui s'est abattue sur notre vieux continent européen…

78 % des Français ont une bonne opinion du Saint-Père, contre 87 % en 2015. Une baisse plus notable encore chez les pratiquants, où une chute de 12 points est relevée…

A vrai dire , qui sont ces 78% , sans doute bon nombre d’ agnostiques , des croyants , des catholiques à moindre pourcentage ! Une nouveauté donc , un pape passe partout , tous pour lui tous pour un !
Au vu des croquis et des question , aussi par les médias , dans la pensée commune , ce pape parait sympathique , cool , pragmatique , arrangeant , accommodant aux lois Suprêmes , il semble frôler Dieu , en évitant que l’on si brûle , en plus il ne semble pas être un vrai pape, vous savez ces papes d’une rigide doctrine , il est un révolutionnaire pour ceux qui voient rouge , mais dans cette révolution , il se prend souvent dans ses contradictions …

Et ça c'est “experts”, et donc des connaisseurs du pape François et de l'Église catholique. Diront "Le Pape est clivant dans son camp.»

La stratégie des déclarations percutantes , je suis celui qui sauve son église et ce monde !

Alors que déjà au 19ème le catholicisme était pleinement partie prenante de cette modernité…
Pour autant , l’église catholique loin de présenter un visage unanime et uniforme , de multiples clivages existèrent dont certains étaient minimes tandis que d’autres mettaient en cause des points fondamentaux de la religion .

Des modèles de catholicisme divergent , voir antagonistes , opposaient les évêques et le bas clergé …Les séculiers et les réguliers , les dimensions longtemps feutrées sortirent des salons épiscopaux et furent étalées sur la place publique ..
Malgré tout, le principe unitaire l’emportera . La figure du Pape en fut le symbole et le garant !

L’on pourrait ajouter, les papes adaptés et adaptables , se suivent avec « toutes les différences de style et de tempérament» comme dit ce bon Benoit XVI , qui disons dans le classement papal se retrouve le plus mal aimé à 3% . Que Dieu ne déplaise , ses confrères papes eux aussi sont , oubliés ,ainsi sa sainteté Jean XXIII se retrouve gère mieux un 9%, Mais Sa sainteté Jean Paul II est à 48% et bizarrement un oubli de taille , Sa sainteté Paul VI ? Ce retrouve t’il encore plus bas que 3%?

Extrait important : «pour le moment, son action n'a pas inversé la tendance au déclin des indicateurs d'implantation du catholicisme français: vocations, pratiques, militances, croyances».

De fait, tandis que 130 jeunes en moyenne entraient au séminaire en France chaque année, pendant les 8 ans du pontificat de Benoît XVI, ils sont à peine 100 par an en moyenne, depuis cinq ans, à choisir cette voie. Une tendance qui, aujourd'hui, s'annonce encore à la baisse...
L’arbre se reconnais à ses fruits , La moisson est grande, mais il y a peu d'ouvriers…

Et n'oublions pas quand même ,sur le sujet important de la pauvreté , que l'église depuis des siècles , par ses congrégations de charité , ses œuvres multiples , ses dévoués Saints , cette église n’a jamais méprisé les pauvres , et par sa doctrine sociale , elle a agit pour eux…
Papotons et papotez …

  Envoyer ce message à un ami


Ce message est vraiment digne d'intérêt ? Valorisez-le en lui attribuant une note de 1 à 5

Note : en attente de 20 votes


La discussion

images/icones/neutre.gif La popularité du pape François faiblit chez les catholiques... par Minger (2018-03-14 07:27:06)



57 liseurs actuellement sur le forum
M'abonner au flux RSS