Livres en famille, partenaire du Forum catholique
[ Me connecter ]
Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

Lettre pascale de Gregorios III, patriarche melkite catholique d'Antioche...
par Francis Dallais 2017-05-28 01:57:29
Imprimer Imprimer

Lettre Pascale 2017
Sa Béatitude Gregorios III
Patriarche d'Antioche et Tout l'Orient d'Alexandrie et de Jérusalem

De Gregorios, serviteur de Jésus-Christ,
Par la grâce de Dieu, patriarche d'Antioche et de tout l'Orient,
D'Alexandrie et de Jérusalem,
À leurs grâces, les évêques, membres du saint synode,
À nos fils et filles en Jésus-Christ,
Le clergé et les gens, appelés saints, et à tous ceux qui s'appellent
Par le nom de notre Seigneur Jésus-Christ, leur et notre Dieu,
"La grâce soit pour vous et la paix de par Dieu notre Père et le Seigneur Jésus-Christ".
(I Corinthiens 1: 3)

Enfants de la Résurrection

«Les enfants de la résurrection» est un beau titre utilisé pour la première fois par Notre Seigneur Jésus-Christ dans sa discussion avec un groupe de Juifs sadducéens qui ont nié la résurrection des morts. Le Christ a contesté leur argument en disant que les êtres humains après la mort «sont égaux aux anges; Et sont les enfants de Dieu, étant des enfants de la résurrection. " (Luc 20:36) Il a ajouté:" Maintenant que les morts sont ressuscités, Moïse a montré au camp, quand il a appelé le Seigneur, le Dieu d'Abraham, et le Dieu d'Isaac et le dieu de Jacob. Car il n'est pas un dieu des morts, mais des vivants: car tous vivent vers lui. " (Luc 20: 37-38, Matthieu 22: 31-32)
Pour chacun de vous, cela signifie que, parce que vous avez été créé à l'image et à la ressemblance de Dieu, vous êtes un enfant de Dieu, de la vie et de la résurrection.
«Les enfants de la résurrection» est le titre splendide donné aux premiers siècles aux chrétiens de l'Est. Ils sont des enfants de la vie puisqu'ils participent à la Résurrection de Jésus-Christ.
Je suis ravi de vous adresser, mes chers amis, à ce titre très noble et sans mort. Vous êtes les enfants de la résurrection. Vous êtes fils de Celui qui a dit: «Je suis la Résurrection et la Vie» (Jean 11: 25). Vous êtes enfants de Celui qui est ressuscité des morts : comme le fils de la veuve de Nain (Luc 7: 11-15) Et l'ami de Jésus, Lazare (Jean 11: 1-43). Vous êtes les enfants de la résurrection, les enfants de la vie.
Cette expression était largement utilisée pour désigner les moines de Palestine et ailleurs. Ce groupe de monastères et d'ermites chrétiens, liés par le vœu de chasteté et dédié au service de l'Église, étaient Enfants de la Résurrection. Évidemment, la condition fondamentale pour l'appartenance à ce groupe était le saint baptême.

Le baptême et la résurrection

Le baptême est étroitement lié à la Résurrection. Il était conféré seulement le jour de Pâques. Comme dit saint Paul: «Ne savez-vous pas, que beaucoup d'entre nous ont été baptisés en Jésus-Christ ont été baptisés dans sa mort ? Par conséquent, nous sommes ensevelis avec lui par le baptême dans la mort : que, comme Christ a été ressuscité d'entre les morts par la gloire du Père, nous devons aussi marcher dans la nouveauté de la vie : car si nous avons été plantés à la ressemblance de Sa mort, nous serons également ressemblant à sa résurrection " (Romains 6: 3-5).
C'est aussi le chapitre que nous lisons pour le sacrement du baptême, car le baptême est une alliance avec le Christ ressuscité et toujours vivant. Le baptême est un appel à une nouvelle vie en Christ.
C'est pourquoi les premiers chrétiens ont renoncé à recevoir le baptême jusqu'au moment où ils se sont sentis capables d'être fidèles aux promesses de leur baptême, en particulier le rejet du diable et du péché, mettant la vie de grâce en Christ devenant ainsi un enfant de la résurrection.
La communauté de ceux qui sont baptisés en Christ est une communauté vivante, une communauté de résurrection, composée d'enfants de la Résurrection. Les enfants baptisés de l'Église sont des enfants de la Résurrection, enfants d'une Nouvelle Alliance avec le Christ vivant. Cela signifie que les enfants de l'Église, enfants de la Résurrection, baptisés en Christ vivant, doivent être élus saints et enfants de la vie.
Chrétiens baptisés, reconnaissez votre noblesse comme enfants de la résurrection, enfants d'une ville à juste titre connue sous le nom de Ville de la Résurrection! La résurrection est une convocation à une vie chrétienne fervente, sérieuse et engagée. Nous sommes tous ressuscités.
Pouvons-nous oublier que Damas et ses environs sont le lieu de l'apparition de Jésus-Christ, ressuscité des morts, à son persécuteur, Saul, venu à Damas pour détruire le christianisme et faire mourir des enfants de la Résurrection ? Saul a été converti par la lumière du Christ ressuscité des morts, et a été lui-même transformé du persécuteur des enfants de la Résurrection en enfant et apôtre de la Résurrection. Il parle continuellement et enseigne le sujet de la Résurrection dans ses épîtres. (Voir notre Lettre de 2009 pour l'année de saint Paul intitulée «Paul, apôtre de la résurrection»).
Jésus-Christ a fondé une communauté qui croyait à la résurrection, à la nouvelle vie et à un monde nouveau. Pierre, par l'amour qui est plus fort que la mort, dirige le navire des Enfants de la Résurrection.

Jérusalem, Ville de la Résurrection

Le rite ecclésial qui est le plus riche des hymnes de résurrection est le rit grecque byzantin. En outre, les Églises orientales sont les Églises de la Résurrection, toutes originaires de Jérusalem, à l'Église de la Résurrection (appelée Eglise du Saint-Sépulcre par les chrétiens occidentaux).
Jérusalem est la Mère de toutes les Églises dans le monde entier parce que c'est la Ville de la Résurrection. C'est commémoré pendant les Vêpres pascales: « Réjouis-toi, sainte Sion, Mère des Églises et demeure de Dieu, car tu as d'abord reçu la rémission des péchés par la Résurrection.» (Octoèque, ton 8, vêpres du samedi)
En outre, il est reconnu que tous les rites se concentrent sur l'Église de la Résurrection et les lieux saints. La pèlerine, Egérie, décrit toutes les solennités et les processions qui ont eu lieu à Jérusalem et ses environs, avec leurs points de départ, et les routes qui se terminent à l'Église de la Résurrection. Ainsi, si la procession a commencé à Bethléem, elle finit dans l'Église de la Résurrection. De même, si elle a commencé à Gethsémani sur le Mont des Oliviers ou sur le mont de l'Ascension, ou à tout autre endroit autour de Jérusalem, elle finit toujours à l'Église de la Résurrection.
L'Église de la Résurrection est le grand symbole du christianisme. Comme il est magnifique d'entendre les chrétiens de Jérusalem, lorsqu'ils se demandent où ils vont, répondent: "Je vais à la Résurrection" (et pas seulement "à l'Église de la Résurrection)!" Ils vont vers la Résurrection.
L'Église de la Résurrection s'appelle aussi «le nombril du monde». Les cartographes médiévaux ont aimé placer Jérusalem au centre de leurs cartes. De même, les pèlerinages chrétiens ont toujours abouti à l'Église de la Résurrection, parce qu'ils étaient tous axés sur la Résurrection.
En effet, toutes les églises du monde entier sont considérées comme des églises de la Résurrection, car partout, elles ont la croix et la représentation du Golgotha et de la Résurrection. Cela est particulièrement évident dans les églises orthodoxes et catholiques du rite byzantin, où la représentation du Golgotha peut être trouvée au sommet de l'iconostase, tandis qu’en dessous, la Sainte Table est le lieu de la Tombe et de la Résurrection dans la tradition byzantine.
Dans la tradition orientale, il y a habituellement sur la table sainte l'antimension, représentant le Christ étant préparé à l'enterrement par la Mère de Dieu et Saint Jean au pied de la croix. Ainsi, dans la tradition orientale, chaque église est l'église de la Résurrection.
Résurrection dans les offices liturgiques

Dans les Octoèque, nous avons des milliers d'hymnes de résurrection dans les services liturgiques pour les dimanches, ainsi que les mercredis et vendredis de chaque semaine.

Le premier ton

Pour le dimanche du premier ton, nous trouvons ces beaux thèmes: l'univers entier (les cieux, les fondements de la terre, des montagnes et des vallées) est appelé à participer à la résurrection; La résurrection est pour le monde entier; Jésus lui-même veut appeler tout le monde à la vie et à la résurrection; La Résurrection céleste est présente parmi les âmes des fidèles partis; Adam et Eve sont des enfants de la Résurrection.
Dans les icônes, comme dans les hymnes, Jésus tient les mains d'Adam et Eve et les appelle, comme il le fait pour toutes les nations, à la résurrection. Jésus descend vers l'homme pour l'élever, enfilant la nature humaine mortelle pour l'habiller dans l'immortalité.

Le deuxième ton

Nous trouvons dans ce ton les thèmes suivants: la résurrection est un pouvoir plus fort que «les épées de l'ennemi»; Le Christ ressuscité "nous conduit hors des ténèbres" et "rassemble ce qui a été séparé".

Le troisième ton

Le Christ est «le premier né des morts» et de toute la création, par sa Résurrection. La mort ne règne pas sur l'homme, car il est appelé à être l'enfant de la vie. Pierre étant sauvé de la noyade est mentionné dans le contexte de notre résurrection. Le Berger en chef appelle son troupeau à la résurrection et à la vie.

Le quatrième ton

Le tombeau du Christ a été «révélé comme source vivante de notre résurrection; Plus adorable que le Paradis. "Jésus est celui qui" réunit les natures séparées ".

Le cinquième ton

Les fidèles sont appelés à marcher vers la résurrection et la lumière. La résurrection est pour tout le monde. Jésus montre la lumière de la résurrection à tous. Jésus se pencha vers l'homme, sans tomber; Il portait « ma corruption irrégulière immobile et m'a fait doux avec la myrrhe de sa nature divine » et la résurrection.

Le sixième ton

Le fidèle est appelé à la vraie gloire de la Résurrection. Le Christ "nous libère des passions" par sa Passion et sa Résurrection.

Le septième ton

La résurrection est l'objet de la gloire pour tous. Les fidèles sont appelés à "sortir pour adorer la Résurrection".

Le huitième ton

La résurrection est de la compassion. L'Église de la Résurrection est la «Mère des Églises», parce que c'est le lieu de la Résurrection. L'hymnographe Saint-Jean Damascène s'adresse au Christ en ces termes: «O Jésus, qui est descendu du ciel, vous avez monté la Croix et êtes mort, ô Vie immortelle; Lumière vraie pour ceux qui sont assis dans les ténèbres et la Résurrection pour tous les morts. Notre Sauveur, qui nous éclaire, vous glorifie! "(Samedi Vêpres, Apostiches)

Dimanche de la résurrection

Les hymnes du dimanche pascal sont un chef-d'œuvre spirituel et littéraire. Ils décrivent la Résurrection et sa relation avec l'humanité ressuscitée. Je citerai ce verset: «Hier, j'ai été enterré avec toi, ô Christ, aujourd'hui je me lève avec toi dans ta résurrection; Hier, j'ai été crucifié avec toi. Gloire-moi avec toi, ô Sauveur, dans ton royaume. "(Ode 3 des Matines)
Les enfants de la Résurrection, autour de Christ, sont ses Apôtres Pierre, Thomas et Jean avec Luc, Cléopas, Marie et Marie Madeleine. Les chapitres de l'Evangile racontent leur expérience spirituelle de la Résurrection. Ces histoires sont lues lors des Matines du dimanche dans le cycle des onze dimanches.
D'ailleurs, chaque dimanche de l'année est un dimanche de la Résurrection. Les fidèles renouvellent leur force de résurrection en prenant part à la Divine Liturgie chaque dimanche et en chantant les hymnes de la Résurrection dans les huit tons différents. Ainsi, les enfants de la Résurrection célèbrent la résurrection tous les dimanches.
Ils célèbrent la fête de leur famille ressuscitée, et chaque dimanche devient une fête pascale et rencontre des enfants de la Résurrection autour du Christ ressuscité. C'est ce que nous ressentons alors que nous chantons les hymnes des Matines du dimanche.

Mon expérience de la Résurrection à Jérusalem

Je voudrais parler de mon expérience personnelle de la résurrection pendant les vingt-six ans que j'ai passées comme vicaire patriarcal à Jérusalem, Ville de la Résurrection. Le patriarcat est situé à quelque trois cents mètres de l'Église de la Résurrection.
J'avais l'habitude d'aller à "la Résurrection" tous les dimanches à huit heures du matin. Là, je visitais le Golgotha, la Pierre de l'onction et le Saint Tombeau. Alors j'allais prier et écouter les chants et les prières de la Résurrection en grec, latin, syriaque, copte, arménien et arabe. J'ai partagé les prières de mes frères des diverses communautés vénérables qui célèbrent les liturgies jour et nuit dans cette église de la Résurrection.
A quel point les cérémonies du samedi saint ont-elles été belles avec la sortie du Feu, le Hajme ou la course à la Résurrection ! Puis, en marchant avec les fidèles de Jérusalem de toutes les communautés dans la nuit de Pâques, dans les rues de la ville sainte, vers l'église Saint-Pierre en Gallicante, la prison du Christ et le jardin de Gethsémani....
Puis-je oublier les centaines, ou plutôt des milliers de discussions, données en diverses langues aux pèlerins du monde entier, pour expliquer l'importance de l'Église de Jérusalem et de la présence des chrétiens comme témoins de résurrection, tout comme les apôtres et les premiers chrétiens ?

Jésus: la résurrection et la vie

Jésus a promis la résurrection à ses disciples (Jean 6: 39-40) et leur a également dit: "Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel: si quelqu'un mange de ce pain, il vivra pour toujours" (Jean 6: 51) A Béthanie, où il a relevé Lazare d’entre les morts, le Christ a dit à Marthe: «Je suis la résurrection et la vie; celui qui croit en moi, s'il était mort, il habite encore.» (Jean 11: 25 ) Tous les miracles de Jésus sont des miracles de la vie, puisqu'il restaure l'homme à la vie, en ouvrant les oreilles et les yeux, en rétablissant la force aux mains desséchées, permettant aux boiteux et aux paralytiques de marcher avec la tête haute, et de rappeler les morts à la vie.
Jésus est le Maître de la vie et le guide du progrès des enfants de la Résurrection, en marchant sur les routes de Terre Sainte, à Jérusalem, en Galilée, à Nazareth, à côté du lac de Tibériade et sur la route d'Emmaüs avec ses Disciples Luc et Cléopas ... Il continue à marcher avec l'Église, avec les fils et les filles de la Résurrection et de l'Eglise.
Votre responsabilité en tant qu'enfant de la Résurrection
Noblesse oblige! Les enfants de la Résurrection sont témoins de la Résurrection (Actes des Apôtres 1: 22). Si vous êtes l'enfant de la Résurrection, cela signifie que vous êtes l'enfant de l'espoir, de l'amour, de la dévotion, du pardon, de la tolérance et de l'aide sans compter le coût !
Être enfant de la Résurrection signifie être l'enfant de la vie, et non de la mort. Vous acceptez et préservez la vie, en vous-même et avec les autres. Vous agissez comme Jésus l'a fait, afin que tous puissent avoir une vie meilleure, plus belle, digne et élevée et l'avoir plus abondamment. (Cf. Jean 10: 10)
Être l'enfant de la Résurrection signifie être disponible pour servir, aider et s'engager dans le bien-être de votre église, de votre paroisse, de votre société et de votre famille. Vous allez travailler dur et construire un monde meilleur. Vous partagez avec d'autres les bonnes choses de cette terre. Vous suscitez l'espoir pour la vie et le bonheur, et l'optimisme dans les autres.

Fête conjointe de la Résurrection

Cette année, tous les chrétiens de toutes les communautés, tous les enfants de la Résurrection célèbrent la grande fête de la Résurrection à la même date.
Nous offrons nos salutations à tous et toutes, en espérant que tous les efforts peuvent se combiner pour le grand projet : qu’un jour pourrait venir où la fête sera conjointe et corrigée. En effet, nous savons que des efforts ont été faits pour atteindre cet objectif de la fixation de la fête pour un dimanche entre le 9 et le15 avril, mais qu'il existe également des obstacles.
De même, nous prions, avec nos enfants dans notre monde oriental arabe, que la paix revienne dans nos pays souffrants, en particulier la Syrie, l’Irak et la Palestine.
Nous invitons tout le monde à espérer, surtout en présence de scènes de mort, de violence, d’explosions, de terrorisme, d’attentats et de brûlures criminelles …
Malgré toutes ces circonstances tragiques, renouvelons notre foi dans la vie, dans l’espoir de la Résurrection, en Jésus-Christ qui a vaincu la mort et donné la vie et qui nous appelle à être fils et filles de la Résurrection et de la vie, porteurs du message de La vie, travaillant pour la victoire de la vie sur la mort, l’amour sur la haine et l’amertume, le pardon et la réconciliation sur la vengeance.
Les enfants de la Résurrection sont des bâtisseurs de la Syrie du futur. Les enfants de nos églises et institutions sont des bâtisseurs de l’amour et de la paix.

Comportement de résurrection

"Je continuerai à croire, même si tout le monde perd l'espoir.
Je continuerai à aimer, même si d'autres ont de la haine.
Je continuerai à construire, même si d'autres détruisent.
Je continuerai à parler de paix même au milieu d'une guerre.
Je continuerai à répandre la lumière, même au milieu de l'obscurité.
Je continuerai à semer, même si d'autres piétinent la récolte.
Et je continuerai à crier, même si d'autres se taisent.
Et je vais tirer des sourires sur les visages en pleurs.
Et je vais apporter un soulagement, quand nous verrons la douleur.
Et j'offrirai des raisons de joie, où il n'y a que de la tristesse.
Je vais encourager celui qui a décidé d'arrêter de continuer à marcher ...
Et je vais étendre mes bras à ceux qui se sentent épuisés. "
Avec ces sentiments, et dans l'espoir de la Résurrection, tous les chrétiens, célébrant Pâques le même jour, proclament avec un seul cœur, une âme et un espoir commun, et avec la joie du Christ ressuscité, échangent des salutations pour la Fête :
"Le Christ est ressuscité !"
"Il est vraiment ressuscité !"

Gregorios III
Patriarche d'Antioche et tout l’Orient, d’Alexandrie et de Jérusalem
Damas, 6 avril 2017
________________________________________


  Envoyer ce message à un ami


 Lettre pascale de Gregorios III, patriarche melkite catholique d'Antioche... par Francis Dallais  (2017-05-28 01:57:29)


142 liseurs actuellement sur le forum
[Valid RSS]