[ Me connecter ]
Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

Bienheureux Louis-Antoine Ormières, nouveau bienheureux français
par Giacomo123 2017-04-23 11:02:44
Imprimer Imprimer

« Mon principe a toujours été de faire le bien et laisser dire » (bienheureux père Louis-Antoine Ormières)

Ce samedi 22 avril, à Oviedo en Espagne, a lieu la béatification d'un Prêtre français, le père Louis-Antoine Ormières, en présence du cardinal Angelo Amato, préfet de la Congrégation pour la cause des saints.

Le Père Ormières est né à Quillan (dans l’Aude) le 14 juillet 1809. Très jeune, il se sent appelé à devenir prêtre, au service du Seigneur. Il entre au séminaire de Carcassonne à 14 ans et à 18 ans, une nouvelle vocation se manifeste à lui : devenir éducateur pour tous ces enfants qui ne bénéficient pas d’éducation ou d’instruction. Il est mort en 1890, dans la région espagnole des Asturies.

Il est le fondateur en 1839 de la Congrégation des Soeurs de l'Ange Gardien.

http://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/France/Pere-Louis-Antoine-Ormieres-beatification-ange-gardien-jeunesse-2017-04-21-1200841333


Ci-dessous l'historique de la Congrégation trouvé sur le site du diocèse de Montauban.
Le nom de « SŒURS DE L’ANGE GARDIEN » par lequel nous sommes reconnues comme famille religieuse est symbole et programme de notre manière d’être, et cela doit se manifester dans nos tâches apostoliques.

Notre Histoire :
La congrégation est née en 1839, à Quillan, dans l’Aude, France.
Notre Fondateur : le Père Louis Antoine Ormières, lui-même natif de Quillan.
Notre Fondatrice : Mère Saint Pascal Lavrillioux – Sœur de l’Instruction Chrétienne de Saint Gildas de Bois –
1843 : reconnaissance royale de l’école de Quillan dépendante de la Congrégation de Saint Gildas.
1852 : Congrégation reconnue indépendante, sous le nom de Sœurs de l’Ange Gardien, par décret de Napoléon III.
1867 : Reconnaissance de la Congrégation par l’Evêque de Montauban Mgr Donney
1902 : S.S. Léon XIII approuve l’Institut comme Congrégation de Vœux simples

Pourquoi la naissance d’une nouvelle congrégation ?

Pour répondre à un besoin de société à un moment donné, pour l’éducation de la jeunesse, et les soins aux malades. L’école n’étant ni gratuite ni obligatoire, les enfants des campagnes n’étaient pas scolarisés. Tous les malades n’avaient pas accès aux soins.
Le Père Ormières et Mère Saint Pascal voulaient être pour eux l’Ange visible qui enseigne, console ,guide, soigne, encourage, soutien, accompagne…Et c’est cela que les Fondateurs veulent pour ses Sœurs. C’est ainsi que de leur vivant ils ont franchis des frontières, pour déployer leurs ailes, dans d’autres pays, d’autres continents.
La Congrégation a pris un grand essor en Espagne, qui a accueilli les religieuses lors des lois enti-congréganistes de France où elles étaient appelées « Les Sœurs Françaises ». Et de là dans les 4 Continents où la Congrégation est présente aujourd’hui.


  Envoyer ce message à un ami


 Bienheureux Louis-Antoine Ormières, nouveau bienheureux français par Giacomo123  (2017-04-23 11:02:44)


134 liseurs actuellement sur le forum
[Valid RSS]