[ Me connecter ]
Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

François critique les pieux hypocrites par Candidus 2014-06-05 12:20:35 Imprimer Imprimer

« Etre pieux, ce n’est pas fermer les yeux et prendre un air d’image de communion" a expliqué François, mercredi, durant l'audience générale.

A la suite de Molière, François s'en prend donc aux Tartuffes. Quoi de plus sain que de jeter l'oprobe sur ces hypocrites me direz-vous ?

Sans doute, mais une première remarque : croyez-vous vraiment que le principal défi qui se pose à l'Eglise aujourd'hui soit constitué par des fidèles qui prendraient des airs de premiers communiants ?

Parce que, tout le monde le sait, dans notre société contemporaine, le meilleur moyen de gagner l'estime de son prochain et d'en obtenir des avantages, c'est de feindre la piété, n'est-ce pas ? Qui peut résister à une personne à genoux devant le St Sacrement, les yeux plissés ?

Finalement, peut-être nous trompons-nous sur le pape François. Ce n'est pas un homme des années 70, mais plutôt un homme du Grand Siècle. Un homme venant d'une époque où la société était tellement chrétienne, la foi tellement centrale dans la vie des contemporains, qu'en effet, certains pouvaient trouver un intêret à feindre la piété.

Mais dans quel monde vit François pour penser (ou feindre de penser ?) que notre société aurait un faible pour les formes traditionnelles de piété et que, si rien n'est fait, nous verrons sans doute bientôt en première page des tabloïdes : "Scarlett Johansson laisse entrevoir son scapulaire".

Soyons sérieux ! Le problème auquel fait face l'Eglise ne serait-il pas plutôt celui de la perte du sens du sacré et de la disparition des marques de respect à l'égard du St Sacrement, de la Vierge Marie et des saints ?

On peut et on doit aussi faire remarquer ceci à François : extérieurement, qu'est-ce qui distingue la piété sincère de la piété hypocrite ? RIEN, et en jetant le discrédit sur le comportement des pieux hypocrites, on s'expose à le jeter aussi sur les personnes pieuses les plus sincères et sur les formes traditionnelles de piété. Comment en effet faire la différence ?

Le pape indique lors du même discours que la véritable différence entre vraie et fausse piété serait que la vraie est toujours accompagnée d'enthousiasme et de joie ; mais ne sont-ce pas là deux notions extrêmement fragiles et subjectives dont la manifestation extérieure varie selon les personnalités et les appartenances culturelles ?

Ecrire de telles banalités, relever de telles évidences, me met mal à l'aise. Qu'un jésuite qui a réalisé tant d'années d'études ne semble pas comprendre des vérité aussi basiques laisse perplexe...

  Envoyer ce message à un ami


Ce message est vraiment digne d'intérêt ? Valorisez-le en lui attribuant une note de 1 à 5

Note : en attente de 15 votes


La discussion

images/icones/hum2.gif François critique les pieux hypocrites par Candidus (2014-06-05 12:20:35)
     images/icones/5a.gif J'espère par ami de la Miséricorde (2014-06-05 14:37:15)
     images/icones/1d.gif C'est vrai par Adso (2014-06-05 14:49:01)
         images/icones/1d.gif Et comme avait dit un ouvrier à un jésuite... par Père M. Mallet (2014-06-05 15:52:50)
     images/icones/neutre.gif Un bon commentaire par AVV-VVK (2014-06-05 20:28:23)
     images/icones/carnet.gif Petit livre des insultes lancées par François par Gaspard (2014-06-06 11:54:45)



37 liseurs actuellement sur le forum
M'abonner au flux RSS