[ Me connecter ]
Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

La question est posée à ceux et celles de la chère partie Suisse Romande rattachée à la Messe Tridentine…
par Minger 2020-08-01 05:59:40
Imprimer Imprimer

Que devient M. L’abbé Clément qui était chapelain à Lausanne ?

Pas de panique et rassurez-vous , c’est mon dernier fil et conformément à ma demande d’autorisation préalable , un grand merci au webmestre du forum de me l’accorder , car je tenais à cœur avant de quitter définitivement le Forum , en tant qu’intervenant conformément à ma décision , et non en tant que lecteur visiteur de temps à autre , en lecture libre , au hasard et au choix d’ouvrir en lecture un fil , mais ceux d’ auteurs appréciables , comme beaucoup le font !

Petite parenthèse en ce 1er Août , bonne fête nationale suisse , j’empreinte volontiers le refrain de votre cantique de votre hymne national « Au ciel montent plus joyeux les accents d'un coeur pieux »
Ça vaut largement les horribles impures sanglantes paroles et actes des Sans-culottes de notre hymne …Chant de guerre de la grande référence de l’ intelligentsia parisienne , toujours à nos jours plus haute que le ciel et que tout ce qui n’est pas parisien !

Voilà , revenons au sujet , afin de m’acquitter de ma tâche pour rendre un petit hommage dans la vérité à monsieur l’abbé Clément et de fait c’est lié aussi à mon cher neveu défunt …

Il était l’un de ces premiers à créer une paroisse traditionnelle diocésaine en suisse avant l’heure , il avait fait édifié et transformé , l’intérieur de toutes pièces, de la belle chapelle Saint Augustin , qui au passage était une ancienne fabrique de saucissons …
D’ailleurs la villa attenante était celle des patrons , pardon à eux , j’ignore le nom de ces très généreux donateurs …Cette villa attenante était devenue le presbytère de cette chapelle .
Actuellement c’est la fraternité saint Pierre qui gère cette paroisse , ainsi que celle de Genève …
Mon regretté neveu , L’abbé F.M. Quoëx , dépendait à la fin de sa courte mais grande vie , de cette communauté diocésaine , il était venu en suisse depuis le début des années 2000…Et il était le représentant de cette communauté à Genève.

N’en déplaise à certains , il me disait qu’il était entièrement libre de ses mouvements , puisqu’il donnait la semaine aussi des conférences sur Lyon , et il était en collaboration avec la fraternité Saint Pierre pour donner des cours aux séminaristes …Et bien sûr les dimanches , à Genève à la crypte du Sacré Cœur ou en renfort pour la communauté , aussi pour les chapelles crées sous l’impulsion de l’abbé Clément , de Neuchâtel , Romont et aussi Lausanne en cas d’absence, dans cette chapelle saint Augustin qu’il affectionnait particulièrement , et où il avait un très appréciable groupe d’amis fidèles .
Il était donc dans des bonnes conditions , il me disait « oh mon supérieur ne vient pas sur Genève , il me fait confiance , je ne vois pas plus mon évêque … »
D’ailleurs , c’est au cours d’une invitation à Lausanne , quelques temps avant son hospitalisation , que monsieur l’abbé Clément l’ayant invité pour un bon pot au feu , voyant qu’il avait mauvaise mine , lui avait vivement conseillé de ne pas négliger sa santé et de contacter au plus vite un médecin …
M. L’abbé Clément m’avait confié après son décès , qu’il avait fait plus que doubler la fréquentation de la messe à Genève .

Il n’était pas plus ennuyé par l’évêque auxiliaire de Genève , monseigneur Farine , ayant eu de très bons contacts avec lui ,dont pour cette fameuse confirmation déjà à l’époque , préparée avec lui dans les règles liturgiques traditionnelles , et n’avait-il pas été agréablement surpris , en tant que cérémoniaire , que monseigneur avait bien volontiers empoigné et enfilé les gants sans rechigner …C’était avant le motu proprio , l’on appelle ça , l’intelligence de l’esprit pour le respect liturgique …

Avant le Motu Proprio , Monseigneur Genoud évêque de Fribourg –Lausanne – Genève , et là respect absolu pour sa mémoire , il avait eu l’habileté de faire un statut spécial pour cette fraternité traditionnelle diocésaine , en somme il avait devancé de plusieurs années le 7.7.2007.
Simple petite remarque ; lors de la promulgation du motu proprio l’ évêque Genoud avait déclaré au Journal télévisé suisse du soir « nous nous réjouissons de pouvoir célébrer cette messe »
Et avant la Suisse , en tant que prêtre , comme il ne faisait pas partie d’un diocèse , c’était de se débrouiller comme l’on peut …Dans les années 1990 , Institut du Christ Roi Souverain Prêtre à Moissac du côté de Montauban , avec un évêque à l’époque dans ce diocèse, pour mettre les bâtons dans les roues ! Ensuite en Italie dans leur maison du côté de Florence de la belle Toscane….
On peut dire aussi un statut précaire chez eux , pour des grands services et du savoir au service d’un monseigneur de cette fraternité … Mais bien sûr , pas comme en suisse , pour des clopinettes et des embûches …
D’ailleurs pendant ces années , il comptait sur ses donateurs et donatrices , et moi-même bien sûr ..

D’autre part , il est temps pour moi aussi de rendre une certaine vérité et de couper court à des inexactitudes au sujet de M. L’abbé Clément , je m’autorise donc à être dans la transparence et dans la vérité , pour balayer d’un revers de main certaines rumeurs à ce sujet !
Car lors du décès du cher abbé , il avait eu la grande honnêteté de nous informer , qu’une somme non négligeable , et là je m’autorise pour la bonne cause de préciser en toute clarté ( qui représente largement un salaire Smic pendant une année ) ,lui avait été versée par la communauté diocésaine de suisse , cette somme a largement servi pour couvrir les frais d’obsèques et le solde important a participé aux frais de succession , qui entre parenthèse , la famille a aussi participé activement à ces frais du passif de la dévolution successorale , ( hors assurance vie qui était en clause bénéficiaire que pour la société Barbier de Montault )et de surcroit les biens matériels et liturgiques du défunt , dument réclamés et récupérés par un demandeur autre abbé que monsieur l’abbé Clément !
Voilà la vérité!

Un grand merci donc de la part de toute sa famille à M. l’abbé Clément !

Je tiens donc aussi à préciser en toute clarté , que l’abbé Quoëx était abbé non ordonné à Ecône . Il était donc abbé séminariste en 1988 , et c’est dans et à ce rang qu’il faut le trouver …
Mais il avait quitté durant l’année 1988 la fraternité saint Pie X , pour venir ensuite provisoirement chez moi , la période des Sacres avait été décisive pour lui , bien que moi j’étais partisan des sacres , bien sûr , il y a eu l’erreur à mon avis d’avoir sacré l’évêque R. Williamson…
Mais sur le principe , c’était garantir la survie de la fraternité , rappelons qu’à l’époque il n’y avait pas de motu proprio , rappelons que sans ce pionnier de l’après Vatican II , ce pilier de la défense de la Tradition ,qu’était monseigneur Lefebvre , pour la sainte messe , il n’y aurait pas plus aujourd’hui de motu proprio que pas même de fraternité saint Pierre , que des multiples séminaires ou monastères rattachés à la tradition…
Et donc de messes saint Pie V , dans cette importante pratique à nos jours !

Et autre précision , mon neveu abbé a été ordonné prêtre précisément le 24 juin 1992 à l’âge de 25ans , par le cardinal Pallazzini … Ainsi dès cette date , il a vivoté en tant que prêtre avec les dons et intentions de messes…Mais pour un sacerdoce édifiant de 15ans , qui ne se mesure pas par un nombre plus important des années !
(Sagesse 4 7-9). « même s'il meurt avant l'âge…. Car la vieillesse estimée n'est pas celle du grand âge, elle ne se mesure pas au nombre des années. La sagesse tient lieu de cheveux blancs pour l'homme…».
Car par fidélité à cette messe , il avait refusé des propositions importantes , dont celle de Nonce Apostolique , faite par un certain cardinal devenu Pape !

Et maintenant , après ce long exposé , pour répondre à une période de sa toute jeunesse , puisqu’il faut bien sans se dérober assumer si l’on est interpellé par certains détracteurs , alors qui mieux que saint Augustin pourrait nous répondre à tous , avant de devenir ce grand saint , il était souvent qualifié de débauché .. l’amour, le sexe et le péché… « Je m’éparpillais, et j’allais bouillonnant parmi mes fornications. »
« À 15 ans déjà , Augustin reste une année à “rien faire ” dans le village de Thagaste (dans l’Algérie actuelle). Sa mère sainte Monique lui interdisait les fornications, en vains …
Elle n’avait de cesse de prier pour sa grande conversion qui est seulement venue à l’âge de 33ans . En 387, à 33 ans, il est baptisé par saint Ambroise…
D’ailleurs qui de nous pourrait prétendre avoir eu une partie de sa jeunesse sans aucune tache ?
En tout cas pas moi c’est une certitude !

Je vais donc sur ce sujet précis de jeunesse , emprunter au singulier des parties d’une phrase au pluriel d’un certain auteur dont je tais le nom , j’ai transformé ainsi:
« Lorsque que je vis que le défunt allait demeurer enseveli dans sa tombe , sous les calomnies dont on le chargeait , au point que peu ne pouvait en prendre dégout , si je m’y oppose pas de toutes mes forces , je serais en me taisant dans un silence suspect , déloyal et lâche …. »

Voilà , ainsi tout est dit et tout est clair pour tous et pour moi depuis longtemps !
Cette fois c’est mission accomplie, je me suis acquitté de ce qui restait le plus important au plus profond de moi-même . Accordez moi donc ce répit !
Certes j’en conviens parfaitement , mes que trop nombreuses remarques sur le Forum , n’ont certainement pas été toutes utiles , mais j’ose espérer pas toutes bêtes … Quoique qu’à entendre certains ça serait assez ça ..

Mais dit-on , quand un individu est sûr de lui, les contestations les plus bruyantes ne peuvent le faire reculer..
L’important sans doute, pour le forum est que beaucoup d’autres sont plus intéressant(e)s que moi et merci à eux et elles !

Et comme diraient volontiers certains de ce forum du vent Minger , ça a été dit ou sournoisement insinué du balai !

Là la réponse pour eux sera qui s’y frotte s’y pique …
« A vous âmes racornies , aigres et d’esprit vil , tout au bonheur de pouvoir déparler et de mépriser , de vous oh que Je n’attendais pas la moindre gratitude de votre part , elle fait particulièrement défaut …

Mais c’est avec un plaisir infini que je vous quitte , pour aller sans regret vers la quiétude de ma campagne et de mes animaux respectueux qui ne sont pas si bêtes que l’on dit !
Quelle grâce infinie de ne plus recevoir vos railleries ,sournoiseries , mesquineries , traquenards en lecture publique , mais le tout souvent néfaste pour une bonne réputation du Forum ! »
Pour preuve , j’ai eu de votre prétendue savante largesse d’esprit , que très peu d’approbation ou un moindre complément constructif , pas même à un fil au fil du temps , pas le moindre iota d’un geste de sympathie dans les retours courriels Rebot forum réplique à un fil ouvert , mais plutôt de larges désapprobations , moqueries, le reflet sans doute de vous-mêmes , qui souvent ont tourné en une volée de bois vert !

C’est pourquoi en réponse à cela et particulièrement à vous mes détracteurs pugnaces et avérés , d’oppositions robotisées , je n’ai pas de pardon particulier à vous demander , ni de joue à tendre , mais par contre , ce qui manque dans ces tourments , me semble bien procéder du défaut de gratitude ..
Alors en finale , après avoir dit ce que j’avais à vous dire dans un seul esprit de vérité , tout bien analysé , quoi de mieux que de recourir à ma grande indifférence, une grâce toute virtuelle pas vraiment religieuse que je vous accorde bien volontiers ! »

Saint Augustin : « Tu nous as faits pour toi Seigneur et notre cœur est sans repos tant qu'il ne repose pas en toi ... »




  Envoyer ce message à un ami


 La question est posée à ceux et celles de la chère partie Suisse Romande ra [...] par Minger  (2020-08-01 05:59:40)
      J’oubliais le plus important pour moi , c’est de dire MERCI .. par Minger  (2020-08-01 06:03:18)
          merci par JVJ  (2020-08-02 11:40:20)
          Surpris par AVV-VVK  (2020-08-02 14:55:32)


34 liseurs actuellement sur le forum
[Valid RSS]