[ Me connecter ]
Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

en effet le ciel était gris, orageux et déprimant par Luc Perrin 2018-02-14 14:35:38 Imprimer Imprimer

Juste observation mais venant d'un diplomate comme le cardinal Sodano, qui n'était pas au mieux avec le Pontife, rien ne m'étonne.

Maintenant même avec ces lourds nuages, il était difficile de prévoir cette renonciation. Il y a eu bien des pontificats aux dernières années lourdes sans pour autant que cela se traduise par une renonciation.

Pour Paul VI et Jean-Paul II, on en avait beaucoup parlé il est vrai et Paul VI l'avait envisagé sans franchir le pas in fine.

Ni Pie VI ni Pie VII, prisonniers, n'ont opté pour une renonciation.

L'Église est-elle en meilleure position en février 2018 qu'il y a cinq ans ? Chacun pourra en juger.

Une chose restera, Benoît XVI n'a jamais réclamé une expertise dans l'art de gouverner et son pontificat a démontré, à mon sens, que cela ne tenait pas qu'à sa modestie naturelle et sincère.

  Envoyer ce message à un ami


Ce message est vraiment digne d'intérêt ? Valorisez-le en lui attribuant une note de 1 à 5

Note : en attente de 20 votes


La discussion

images/icones/vatican.gif Benoît XVI nous réserverait-il quelques surprises posthumes ? par Candidus (2018-02-13 11:03:10)
     images/icones/fleche2.gif Au début du texte, une véritable énormité, du cardinal Sodano. par Scrutator Sapientiæ (2018-02-14 06:28:58)
         images/icones/bravo.gif en effet le ciel était gris, orageux et déprimant par Luc Perrin (2018-02-14 14:35:38)



37 liseurs actuellement sur le forum
M'abonner au flux RSS