[ Me connecter ]
Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

4 avril : Saint Benoît l'Africain par Paterculus 2017-04-04 09:04:02 Imprimer Imprimer

SAINT BENOIT L'AFRICAIN, un esclave affranchi fait des miracles en Sicile

A la Renaissance, il y avait un certain nombre de Noirs en Europe du Sud : quand après une bataille les chrétiens prenaient le camp des Maures, ils y trouvaient des esclaves noirs. On ne pouvait ni retrouver leur pays d'origine, ni les intégrer à une société très différente de la leur. De plus, certains marchands, notamment espagnols, allaient en acheter sur les marchés marocains.

En 1524, alors qu'on sacre au Portugal le premier évêque catholique noir, fils du roi du Congo, Benoît naît de parents noirs: Christophe et sa femme Diane d'Arcan. C'était au village de San Filadelfio, aujourd'hui San Fratello, entre Palerme et Messine au Nord de la Sicile. Christophe était le régisseur d'un riche propriétaire qui affranchit Benoît le jour de ses dix ans.

A dix-huit ans, avec ce qu'il a gagné comme berger, celui-ci achète une paire de boeufs et laboure les terres des paysans qui l'engagent. A vingt et un ans, il donne ses biens aux pauvres et à ses parents pour rejoindre un groupe d'ermites à l'appel de leur fondateur, Gerolamo Lanza.

Il suit la même règle de vie que les autres mais bientôt des guérisons se produisent à sa prière. L'affluence devient alors telle que pour rester fidèles à leur vocation d'isolement, les ermites sont obligés de fuir à trois reprises vers des sites de plus en plus reculés.

Vers 1557, à la mort du frère Gerolamo Lanza, Benoît est élu supérieur du groupe. Or en 1562 arrive un ordre du Pape Pie IV. A cause des excès de certains supérieurs, celui-ci dissout tous les groupes d'ermites: ils doivent se disperser et rejoindre des communautés ayant fait leurs preuves.

Benoît entre chez les Capucins de Palerme, qui suivent strictement l'esprit de pauvreté de Saint François d'Assise. A 38 ans il repart ainsi à zéro dans une nouvelle vie. Au bout de trois ans il reçoit l'office de cuisinier. Sa charité et sa piété sont manifestes, des miracles se produisent qui seront consignés dans les procès de canonisation.

En 1578 Benoît fut élu supérieur de son couvent - on dit "gardien" chez les Fils de Saint François. Il se récuse: il est illettré, il y a des prêtres bien mieux préparés que lui... Il gérera sa communauté au mieux des intérêts spirituels de ses membres. Au terme de son mandat de trois ans, il n'est plus que vicaire de son successeur et en 1584 il reprend son travail à la cuisine.

Il meurt le 4 avril 1589. Des miracles sont encore obtenus en le priant. En 1592, alors que son corps est intact, son cercueil est placé dans la sacristie et en 1611 dans l'Eglise. Le procès de canonisation, ouvert dés 1594, aboutit enfin à la béatification de Benoît en 1743 par le Pape Benoît XIV et à sa canonisation en 1807 par Pie VII. Peu après, le coup d'envoi de l'évangélisation du Sénégal est donné par Anne-Marie Javouhey.

Nominis

wikipedia

Votre dévoué Paterculus

  Envoyer ce message à un ami



La discussion

images/icones/sacrecoeur.gif 04/04 St Isidore de Séville, évêque, confesseur et docteur par ami de la Miséricorde (2017-04-03 22:34:38)
     images/icones/marie.gif Traité de l’oraison et de la méditation de Saint Pierre d'Alcantara par ami de la Miséricorde (2017-04-03 22:35:36)
     images/icones/ancre2.gif 4 avril : Saint Benoît l'Africain par Paterculus (2017-04-04 09:04:02)



72 liseurs actuellement sur le forum
Compteur agoramag
Compteur mis en place le 15 nov 2006
M'abonner au flux RSS