Le Forum Catholique
[ Me connecter ]
Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

Décès du Cardinal Vlk, figure de l'Église du silence par Chicoutimi 2017-03-19 08:13:34 Imprimer Imprimer

Un article de Radio Vatican:

Décès du cardinal Vlk, ancien archevêque de Prague

Le 18/03/2017

"Le cardinal Miloslav Vlk, archevêque de Prague de 1991 à 2010, est décédé ce samedi 18 mars dans sa 85e année. Figure de "l’Église du silence", sous la répression du régime communiste en Tchécoslovaquie, il avait été contraint à exercer son ministère sacerdotal clandestinement, tout en travaillant comme laveur de vitres et archiviste.

Né le 17 mai 1932 en Bohême méridionale, après avoir été ouvrier dans une usine de Motor Union, il parvint à la fin des années 1950 à faire des études d’archiviste à la faculté de lettres de l’université Charles de Prague. Entre 1960 et 1964, il travailla dans plusieurs centres d’archives, devant même directeur du centre d’archives de České Budějovice.

C’est en 1964 que sa vie prit un tournant vers la vocation sacerdotale, avec des études à la faculté de théologie des saints Cyrille et Méthode, à Litoměřice, En 1968, en plein printemps de Prague, il fut ordonné prêtre par l’évêque de České Budějovice, Mgr Josef Hlouch, dont il devint le secrétaire jusque 1971.

Compte tenu d’un durcissement du régime contre l’Église, il fut ensuite contraint d’exercer son ministère sacerdotal dans des paroisses reculées et montagneuses de Bohême, avant de perdre en 1978 l’autorisation de l’État pour exercer son sacerdoce. Redevenu officiellement laïc aux yeux de l’État, il exerça le métier de laveur de vitres de 1978 à 1986, avant de retrouver une fonction professionnelle plus conforme à ses qualifications, en travaillant aux archives de la Banque d’État de Tchécoslovaquie de 1986 à 1988. Mais durant toute période, il poursuivit aussi un ministère de prêtre clandestin, auprès de petits groupes de laïcs.

Profitant d’un léger assouplissement du régime, il put réintégrer le ministère sacerdotal le 1er janvier 1989, en Bohême occidentale, prenant aussi à partir du 1er novembre 1989 la charge de plusieurs paroisses situées à la frontière avec l’Allemagne. Il fut ainsi le témoin privilégié des bouleversements à l’œuvre en Europe centrale, qui menèrent en Tchécoslovaquie à la "Révolution de velours" fin 1989, et à un changement de régime, sans violence, sous l’égide du dramaturge Vaclav Havel, soutenu activement à la fois par l'Église et les intellectuels, qu'ils soient croyants ou non-croyants.

Dès le 14 février 1990, Miloslav Vlk fut nommé par Jean-Paul II évêque de České Budějovice, puis en mars 1991, il fut nommé archevêque de Prague, succédant au cardinal František Tomášek, qui se retirait à près de 92 ans, une fois le régime communiste vaincu et la révolution accomplie, et allait s’éteindre l’année suivante.

En 1992, peu avant la partition du pays avec la Slovaquie, Mgr Vlk fut élu président de la conférence épiscopale tchèque, une responsabilité occupée jusque l’an 2000. Il fut par ailleurs président du CCEE, le Conseil des conférences épiscopales d’Europe, de 1993 à 2001, succédant au cardinal Martini.

Devenant l’une des personnalités les plus importantes des Églises d’Europe centrale en reconstruction, créé cardinal par Jean-Paul II en 1994, Miloslav Vlk participa aux Synodes sur la Vie consacrée (1994), l’Afrique (1994), les évêques (2001) et la Parole de Dieu (2008), ainsi qu’aux deux assemblées spéciales sur l’Europe : celle de 1991 en tant que secrétaire spécial, et celle de 1999 en tant que simple père synodal.

Le cardinal Vlk, avait accueilli en visite dans son diocèse saint Jean-Paul II en 1995 et 1997, et Benoît XVI en 2009. Il s’était retiré en février 2010, devenant, à 77 ans, archevêque émérite de Prague. Participant au conclave de 2005 ayant mené à l’élection de Benoît XVI, il était par contre déjà trop âgé pour participer au conclave de 2013.

Le message du Pape François

Dans un télégramme adressé ce matin à son successeur comme archevêque de Prague, le cardinal Dominik Duka, le Pape François «élève de ferventes prières à Dieu pour qu’il accorde le repos éternel à ce pasteur zélé et généreux», après ce décès «survenu au terme d’une douloureuse maladie supportée avec foi et confiance dans le Seigneur».

«Je me souviens avec admiration de sa tenace fidélité au Christ, malgré les privations et les persécutions contre l’Église, comme aussi de sa féconde et multiple activité apostolique animée par le désir de témoigner à tous la joie de l’Évangile, en promouvant un authentique renouveau ecclésial fidèle et toujours docile aux inspirations de l’Esprit Saint», précise le Pape François, qui exprime ses condoléances aux proches du cardinal Vlk et à tous les fidèles du diocèse de Prague, auxquels il adresse sa bénédiction apostolique."

Source

  Envoyer ce message à un ami



La discussion

images/icones/croix.gif Décès du Cardinal Vlk, figure de l'Église du silence par Chicoutimi (2017-03-19 08:13:34)
     images/icones/neutre.gif Il a connu.... par Pol (2017-03-19 08:32:43)



70 liseurs actuellement sur le forum
Compteur agoramag
Compteur mis en place le 15 nov 2006
M'abonner au flux RSS