[ Me connecter ]
Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

Vers le mariage des prêtres ?, abbé Jean-Michel Gleize par La Porte Latine 2017-03-17 10:17:16 Imprimer Imprimer

Vers le mariage des prêtres ?, abbé Jean-Michel Gleize



Un nouveau débat en vue ?

1. Dans un entretien récemment accordé au journal allemand Die Zeit (1), le Pape François a déclaré que, pour remédier au manque de prêtres, il ne serait pas impossible d’ordonner au sacerdoce des hommes mariés dans l'Église catholique latine, à condition qu’il s’agisse de « viri probati », c’est à dire d’hommes d'âges mûrs et ayant fait leur preuve dans la vie chrétienne. Dans cette éventualité, il resterait à déterminer quelles seraient les fonctions précisément départies à cette catégorie de prêtres. Mais en tout état de cause, l’Eglise ne reviendrait pas sur la loi du célibat, et ne laisserait donc pas aux séminaristes la liberté de se marier.

2. Y aurait-il là, en perspective, une nouvelle brèche dans la morale de l’Eglise catholique ? Dans le journal Le Figaro, Jean-Marie Guénois sous-titre en effet : « L’Eglise pourrait évoluer sur le célibat sacerdotal ». Pour y voir clair, quelques précisions s’imposent.

Quelques distinctions.

3. Le célibat n’est pas la continence. Et celle-ci n’est pas non plus la chasteté absolue. Le célibat est la situation d’une personne qui n’est pas engagée dans les liens du mariage. Cette situation peut correspondre non seulement à un état de fait mais encore à un état de vie, librement choisi, où l’on renonce au mariage, en embrassant donc la chasteté absolue, c’est à dire l’abstinence totale et définitive de tout rapport sexuel. Ce choix est légitime s’il est accompli en vue d’un motif supérieur à celui du mariage, comme la consécration religieuse ou sacerdotale. Et c’est justement pourquoi cet état de vie du célibat consacré l’emporte en excellence sur l’état du mariage, ainsi que le rappelle Pie XII : « Cette doctrine qui établit l’excellence et la supériorité de la virginité et du célibat sur le mariage a été solennellement définie, comme un dogme de foi divine, au concile de Trente, et les Pères et les Docteurs de l’Eglise ont toujours été unanimes à l’enseigner. Nos prédécesseurs et Nous-même, chaque fois que l’occasion Nous en a été donnée, Nous n’avons cessé de l’exposer et de la recommander vivement » (2).

4. La continence est le fait de s’abstenir d’user du mariage. Cette abstinence est temporaire chez ceux qui ne sont pas encore mariés et envisagent de l’être et elle peut même l’être aussi chez ceux qui sont déjà mariés. Elle est définitive et absolue chez ceux qui n’envisagent pas le mariage, en particulier parce qu’ils choisissent l’état de vie du célibat consacré.

[...]

Lire sur LPL

  Envoyer ce message à un ami



La discussion

images/icones/fsspx.gif Vers le mariage des prêtres ?, abbé Jean-Michel Gleize par La Porte Latine (2017-03-17 10:17:16)
     images/icones/hein.gif La question serait aussi méso-américaine? par PEB (2017-03-17 11:00:38)
     images/icones/barbu2.gif Personne par Yves Daoudal (2017-03-17 11:47:55)
     images/icones/1w.gif Le programme de François par Jean-Paul PARFU (2017-03-17 11:51:47)



29 liseurs actuellement sur le forum
Compteur agoramag
Compteur mis en place le 15 nov 2006
M'abonner au flux RSS