[ Me connecter ]
Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

Saint Joseph dans notre vie par Diafoirus 2017-03-08 09:48:21 Imprimer Imprimer

SOUS LE PATRONAGE DE SAINT JOSEPH

Au XVIIème et XVIIIème siècles, de nombreuses congrégations - surtout féminines - se fondent sous le vocable de Saint Joseph.

Des paroisses, des provinces, des pays entiers le choisissent comme protecteur.

Saint Joseph est nommé patron général du Mexique en 1655. Le Canada est consacré à Saint Joseph le 19 mars 1624. Trente ans plus tard, en 1655, c'est le Pérou et la Bohême. Au Pérou, Joseph est appelé Conservator pacis : Défenseur de la Paix.

Depuis plusieurs siècles la Belgique s'était montrée particulièrement dévouée à SAINT Joseph. Le pape lnnocent XI lui donna ce saint, officiellement comme patron et protecteur, le 19 avril 1679.

L'année précédente, ce même pape avait approuvé formellement l'élection de Saint Joseph comme patron de la Chine, le 17 août 1678.

La fête du patronage de Saint Joseph est célébrée, le troisième dimanche après Pâques

En 1847 cette Fêle est étendue à l'Eglise universelle.

En 1870, Pie IX déclare Saint Joseph patron de I ‘Eglise universelle. En 1937, Pie XI déclare: "Nous mettons la grande action de l'Eglise catholique contre le communisme athée mondial sous l'égide du puissant protecteur de l'Eglise, Saint Joseph."

Pie XII pour christianiser la fête du travail au 1er mai, institue la fête de Saint Joseph artisan.

Jean XXIII introduit le nom de Saint Joseph dans la prière eucharistique.

&&&

JOSEPH DE FRANCE

Cotignac, cité provençale du Haut-Var. Là, Jésus, Marie et Joseph ont manifesté leur présence, à travers le temps et en diverses circonstances.

Aujourd’hui, il s'agit d'un geste de Saint Joseph, venu après Jésus et Marie s'intégrer dans le panorama de Cotignac.
Gaspard Ricard fait paître son troupeau sur le Mont Bessillon, couvert de chênes verts, de pins et de broussailles, mais ne possédant aucune source d'eau en ce 7 Juin 1660.
Epuisé par la chaleur, la fatigue, la gourde vide, le pauvre pâtre cherche en vain à se désaltérer.

Il est une heure après-midi. Les bêtes sont tassées vers l'ombre chaude, et leur gardien souffre le martyre, tandis que les aiguilles sèches se brisent sous son Corps appesanti. Il crie sa soif vers le Ciel imperturbablement bleu enivré de soleil.

Une voix le tire du sol : un homme devant lui ! Montrant une pierre, il lui dit: "Je suis Joseph, soutiens-la et tu boiras!" D'un regard connaisseur, Gaspard évalue le poids de la roche: "Je ne pourrai pas » dit- il, elle est trop lourde."
Le mystérieux visiteur réitère son ordre. Le pâtre obéit. Il fait basculer la roche sans effort. Une eau vive se met à ruisseler. Gaspard s'y jette et boit tout son saoul. Quand il se relève pour remercier le bienfaiteur, c'est en vain qu'il scrute les quatre directions. Le silence, coupé par le bêlement des bêtes auquel s’ajoute le chant de l'eau délivrée, ne garde plus aucune trace humaine.

Alors Gaspard prend conscience de ce qui vient de se passer. Laissant là ses betes , il retourne au village irrésistiblement poussé d’aller conter ce prodige. Personne ne veut le croire.

"Viens donc voir ce fada, crie l'un des farceurs du pays, le soleil a dû lui chauffer la cervelle !" On se décide tout de même à "aller voir l’eau qui coule et qui chante" Femmes, hommes et enfants quittent leur maison. "On te donnera une bonne raclée si tu nous a dérangés pour rien", dit le Marius du village.

Les premiers arrivés poussent des hurlements de surprise et de joie : 'Et oui, Bonne Mère, l'eau chante bien !"

Déjà I ‘eau a coulé abondamment sur une terre qui l'absorbe sans la tarir. Le roc manœuvré facilement par Gaspard résiste maintenant aux huit hommes qui essaient de la déplacer, et Gaspard prend conscience de la mystérieuse force qui lui a été donnée. ll s'écrie : "C'est Saint Joseph qui était là. C'est bien lui qui m'a donné pouvoir !"
Son émotion se communique à toute la foule. Il se jette à genoux. Tous en font autant et rendent grâce du miracle à l'époux de la Vierge Marie qui, comme dans l'Evangile, n'est pas bavard !

Les approbations officielles sont vite obtenues. La dévotion au saint se propage dans la région et au-delà.

Une chapelle est construite à Saint Joseph par les dons du peuple, au-dessus de la source. Elle est confiée aux Pères Oratoriens.

Le roi Louis XIV arrive à Cotignac le 14 Mars 1661. Il signe un décret défendant tout travail le 19 Mars de chaque année, en France.
Puis il consacre son royaume de France à Saint Joseph comme son père l'avait consacré à la Vierge Marie le 10 Février 1638.

(N.D. des T.N. N°1980 )
&&&

Extrait d'une brochure de Frère Albert Pfleger, frère mariste.

  Envoyer ce message à un ami



La discussion

images/icones/livre.gif Saint Joseph dans notre vie par Diafoirus (2017-03-08 09:48:21)



9 liseurs actuellement sur le forum
Compteur agoramag
Compteur mis en place le 15 nov 2006
M'abonner au flux RSS