[ Me connecter ]
Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

Sur le voile par Jean-Paul PARFU 2017-02-19 19:05:49 Imprimer Imprimer

Je vous ai dit que je trouvais certains voiles très seyants. Certains de ces voiles faisaient d'ailleurs autrefois partie du costume traditionnel de la femme dans certaines régions. Ces voiles couronnaient la femme et mettaient son mystère et sa beauté en valeur.

J'ajoute que le voile se justifiait eu égard à la profession ou au rôle de la femme. La chevelure de la jeune femme ou de la jeune fille peut être un inconvénient lorsque l'on fait la cuisine ou que l'on sert à table. Certaines professions imposent aussi de fait un voile ou équivalent, comme les professions médicales par exemple, notamment dans le bloc opératoire ; les infirmières portaient aussi un voile autrefois pour les mêmes raisons.

Le climat pouvait aussi le justifier : chaleur ou grand froid qui rendaient nécessaires une protection pour les femmes et pour les hommes. Comme déjà indiqué, les professions d'autorité ont un uniforme et le couvre-chef en fait aussi partie.

Mais la chevelure de la femme pouvait être aussi un marqueur fort de féminité et de séduction : les femmes se tressaient les cheveux ou se paraient la chevelure de bijoux et donc d'une manière qu'on a du mal à imaginer aujourd'hui. De fait, la femme dénouait ou dévoilait sa chevelure seulement dans sa salle de bain ou sa chambre à coucher.

Dès lors et outre les recommandations de St Paul, on comprend pourquoi la femme devait se couvrir la tête à l'église, tandis que les hommes devaient au contraire se découvrir.

Nous avons aujourd'hui oublié, notamment ce dernier aspect, et le voile à l'église pour la femme aurait plutôt paradoxalement pour effet de nous rappeler cet aspect séduction et pourrait donc selon moi être contre productif. D'où mon conseil : là où toutes les femmes portent le voile, le porter ; là où elles ne le portent pas, c'est indifférent. Ce n'est pas un péché pour la femme de ne pas mettre de voile à l'église.

Quant au pantalon, l'Eglise voulait éviter le travestissement et proscrire les invertis. Aujourd'hui, toutes les femmes portent des pantalons et ne sont pas des lesbiennes pour autant et les robes ou jupes peuvent être très "olé, olé" !

  Envoyer ce message à un ami



La discussion

images/icones/4c.gif Gentillette messe des "dé..." par Aétilius (2017-02-19 15:40:18)
     images/icones/1e.gif Vous m'avez l'air! par Miserere (2017-02-19 16:02:17)
         images/icones/1b.gif Au contraire, cher Miserere, j'en suis sorti dé-chaîné ! par Aétilius (2017-02-19 17:33:08)
         images/icones/5a.gif Vous oubliares par Vulpus (2017-02-19 18:30:40)
     images/icones/neutre.gif J'en conclus que... par Non volumus ignorare (2017-02-19 16:50:50)
         images/icones/1a.gif Dé-bile, oui, et dé-voilé (c'est pour JP Parfu) par Aétilius (2017-02-19 17:41:37)
             images/icones/fleche2.gif Sur le voile par Jean-Paul PARFU (2017-02-19 19:05:49)
                 images/icones/1f.gif Exemple célèbre par Jean-Paul PARFU (2017-02-19 19:40:11)
                 images/icones/fleur.gif Dé-voilement aussi par rapport au Mystère... par Aétilius (2017-02-19 20:23:36)
                     images/icones/hum2.gif Ce qui est curieux par Jean-Paul PARFU (2017-02-20 09:41:08)
                         images/icones/coeur.gif Ce qui est curieux est votre cérébralisme, cher JP par Aétilius (2017-02-20 11:13:43)
     images/icones/fleur.gif Dé-moli/déconstruit aussi, allai-je oublier... par Aétilius (2017-02-19 21:07:30)



69 liseurs actuellement sur le forum
Compteur agoramag
Compteur mis en place le 15 nov 2006
M'abonner au flux RSS