Le Forum Catholique
[ Me connecter ]
Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

Incroyable: un évêque tance sévèrement ses prêtres par CMdelaRocca 2012-01-30 17:38:48 Imprimer Imprimer



S.E. Rev.me Monseigneur MARIO OLIVERI , aux prêtres et diacres,traduction perso (source Site du diocèse d'Albenga-Imperia

Chers fils,

c'est avec beaucoup d'amertume que je dois constater que beaucoup d'entre vous ont assumé et exprimé une attitude non juste de pensée et de coeur face à la possibilité donnée aux fidèles par le Motu Proprio "Summorum Pontificum" du Pape Benedetto XVI, d'avoirla celebration de la Sainte Messe "en forme extraordinaire ", selon le Missel du Bienheureux Jean XXIII, promulgué en 1962.

Durant les "Trois Jours du Clergé " de septembre 2007, j'ai indiqué avec force et clarté ce qu'est la valeur et le vrai sens du Motu Proprio, comment on le doit interpréter et comment on le doit accueillir, avec l'esprit ouvert au contenu magisterial du Document et avec une prompte volonté et une obéissance convaincue. La prise de position de votre Evêque ne manquait pas d'être revêtue de sa pleine autorité, en concordance avec l'acte solennel de Rome. La prise de position de votre Evêque était fondée sur la raison et sur l'argumentation théologique sur la nature de la Divine Liturgie, sur l'immu(t)abilité de la substance de ses contenus surnaturels, et fondée sur des ordres pratiques, concrets, de bon sens écclesial.
La réaction négative au Motu Proprio et aux indications théologiques et pratiques de votre Evêque est quasi toujours de caractère émotif et dictée par des raisonnements théologiques superficiels, une vision théologique pauvre et myope, qui ne part et ne rejoint pas la vraie nature des choses qui regardent la foi et l'oeuvre sacramentelle de l'Eglise, qui ne se nourrit pas de la Tradition pérenne de l'Eglise, qui regarde aux aspects marginaux ou pour le moins incomplets des questions. Non sans raison, j'avais, dans ces Trois Jours, fait préceder aux indications operationnelles et aux principes guides de toute action une exposition doctrinale sur l'immuable nature de la Liturgie.
J'ai su que dans plusieurs zones, de la part de divers prêtres et curés, il y a eu des manifestations de derision envers les fidèles qui ont demandé à se faire valoir de la faculté, du droit, d'avoir la célébration de la Saint Messe en forme extraordinaire, et même des expressions de mépris et quasi d'hostilité face à l'attitude de confrères prêtres bien disposés face à ces demandes. Il s'est même opposé un refus, non serein et dénué de raison (mais il ne pouvait y avoir là de raison) d'afficher l'avis de célébration de cette messe dans une église à un horaire déterminé.
Je demande qu'il soit mis fin à toute attitude non conforme à la communion écclesiale, à la discipline de l'Eglise et à l'obéissance convaincue et due à des actes importants du Magistère ou du Gouvernement.
Je suis convaincu que mon rappel sera accueilli dans un esprit filial de respect et d'obéissance.
Toujours en réference à ces trois jours de 2007, je dois encore revenir sur l'application due des indications données par votre Evêque a propos des bonnes dispositions que vous devez avoir pour tout ce qui concerne l'espace de l'Eglise appelé le Choeur? Les indications sur la remise en ordre du choeur et la position des autels sont explicitées dans l'opuscule "La Divina Liturgia", pp 23-26.

Ces indications, à pus de quatre ans de là, n'ont pas été appliquées partout et par tous. C'étaient et ce sont des indications raisonnables, fondées sur de bons principes et critères d'ordre général, liturgique et écclésial.../...

J'estime que désormais le temps est passé de l'attente et de la tolérance, et qu'il soit arrivé le moment de l'éxécution des indications de la part de chacun, de façon à en arriver aux prochaines Pâques avec tous le choeurs remis en ordre, ou au moins avec un projet étudié, là où seraient des difficultés.

Il va de soit que la non application des indications, dans ce laps de temps, serait considéré comme une désobéissance explicite. Mais j'ai confiance et espérance que celà n'advienne.

Je m'afflige d'avertir par cette lettre...etc

Albenga, 1° gennaio 2012 Solennità della Madre di Dio.

Monsignor + Mario Oliveri, vescovo

  Envoyer ce message à un ami



La discussion

images/icones/bravo.gif Incroyable: un évêque tance sévèrement ses prêtres par CMdelaRocca (2012-01-30 17:38:48)
     images/icones/bravo.gif c'est triste.. Mais c'est courageux ! par jejomau (2012-01-30 17:44:38)
         images/icones/neutre.gif [réponse] par Non nobis (2012-01-30 18:15:27)
             images/icones/1e.gif Ce n'est pas incroyable par Semper parati (2012-01-30 19:17:38)
     images/icones/hein.gif Que je sache, NN SS Aillet ou Rey n'ont jamais par CMdelaRocca (2012-01-31 07:47:17)
         images/icones/coeur.gif Bravo! par undesdouze (2012-01-31 10:51:04)
             images/icones/coeur.gif monseigneur est bon! par blamont (2012-01-31 15:15:01)
         images/icones/2a.gif Mgr Rey refuse-t-il des demandes Motu Proprio ?? par louisdefunes (2012-01-31 16:57:35)
         images/icones/ancre2.gif Eviter un mal plus grand par Paterculus (2012-01-31 22:13:30)
             images/icones/musique.gif surtout une absence de sensibilité liturgique par S A Benengeli (2012-02-01 08:56:04)
                 images/icones/sacrecoeur.gif On est devant un mur. par undesdouze (2012-02-01 09:36:45)
                     images/icones/neutre.gif Et le social pour les riches? par le torrentiel (2012-02-01 23:58:30)



61 liseurs actuellement sur le forum
Compteur agoramag
Compteur mis en place le 15 nov 2006
M'abonner au flux RSS